Les Alpes comme des ruines

by nicolasnova


4 juin 2017, Saint Rhémy en Bosse (Val d’Aoste, Italie).

Une silhouette alpine qui fait écho à la lecture ce week-end de “La Scandinavie et les Alpes” de Charles-Victor de Bonstetten. Un ouvrage datant de 1825 et dans lequel il fait état de diverses théories géologiques dont l’audace est à la mesure du paragraphe suivant :

“Les Alpes sont évidemment des ruines ; elles ont eu une forme qu’elles n’ont plus. Si leurs débris ont été disséminés par les eaux, c’est donc sous les eaux de l’antique Océan qu’il faut chercher leur forme primitive. En restaurant par la pensée la grande masse des Alpes suisses, de manière à y replacer tous les débris qui en ont été ôtés, on formeroit, d’après l’observation de M. Pfifer et de Saussure, une espèce de cône arrondi, peu régulier, dont le Mont Blanc serait le sommet.”

Advertisements