desalpes

Anthropocène | Technosphère | Créolisation

Colère contre les êtres hybrides

25 mars 2018, Orsières (Valais, Suisse). Au petit-déjeuner au café du Quai de l’Ours, les discussions s’échauffent autour d’un article du Nouvelliste concernant l’existence possible dans les Alpes françaises et suisses d’hybrides loups-chiens. Entre les défenseurs des éleveurs, des loups et des chasseurs, les arguments fusent. Tout soudain, on passe des discussions de candidatures de Sion aux Jeux Olympiques d’hiver 2026 à un échange pointu traitant de mitochondries, de laboratoires d’analyses allemands, du Conseil Fédéral, de groupes de recherche français, de “consensus de Grenoble” et du terme “être hybride” que j’aurai cru cantonné aux discussions académiques. Deux jours après avoir écouté Baptiste Morizot à Lyon aborder le même sujet d’un point de vue anthropo-philosophique, je découvre que les débats concernant ce qu’il nomme “êtres de la métamorphose” sont tout aussi vifs dans les Alpes.

Advertisements

Abeilles d’hiver

18 mars 2018, Plateau des Confins (La Clusaz, Haute-Savoie, France). Le randonneur également lecteur du “Catcher in the Rye” de Salinger qui se souvient des interrogations d’Holden Caulfield quant à la présence hivernale des canards de l’étang Central Park, se demande ce que deviennent les abeilles lorsque la ruche se retrouve ainsi enneigée.

Observer la neige

17 mars 2018, Chamonix (Haute-Savoie, France). Un guide sur le” comportement des avalanches” ouvert au hasard sur un page pleine de remarques intéressantes.

Arbre de Pâques

3 mars 2018, Leukerbad (Valais, Suisse). Un arbre de Pâques précoce dans les rues de la cité thermale du Haut-Valais.

Enthousiasme de mars

1er mars 2018, Genève (Suisse). Une chute de neige soudaine a réveillé les ardeurs de ce skieur, lequel n’a visiblement pas hésité à sortir ses skis de randonnées (sans les peaux visiblement) pour se déplacer en ville.

Semi-arbre

19 février 2018, La Givrine (Suisse). Face aux Alpes, du côté du Jura, rencontre avec un arbre dont une partie du feuillage est absent, laissant la place à des cables téléphoniques.

Carnaval de la Combe Froide




11 février 2018, hameau de Saint Léonard, Saint Rhémy en Bosses (Val d’Aoste, Italie). Le cortège du carnaval de la “Coumba Freida” se met en branle après une danse sur le parking de la station service, sous l’autoroute du Grand Saint Bernard. Ouvert par un Napoléon à cheval mimant le passage de l’Empereur au fameux col, suivi par un guide, des joueurs d’accordéon, un diable, des arlequins, des demoiselles, des mascres (masques) et plusieurs ours, la troupe se dirige vers le village pour festoyer et balayer l’hiver à coup de fouets en crin de cheval ou de miroirs reflétant le soleil pour chasse les esprits maléfiques et favoriser l’arrivée de la saison des travaux agricoles.

Avant le cortège

11 février 2018, Orsière (Valais, Suisse). 10h du matin, une équipe du Carnaval attend son vin rouge et se prépare pour le cortège.

Liaison radiotéléphonique

12 janvier 2018, Chamonix (France). Une stèle croisée au détour d’une visite de l’Observatoire du Mont Blanc cette après-midi. Impliquant d’illustres personnages, le monument est érigé à la gloire de la technosphère alpine (une liaison radiotéléphonique).

Danger, audace, enchantement


24 novembre 2017, Chamonix (France). Un graffiti vu au bord de l’Arve, sur le flanc du magasin Northface. Une devise implicite locale.